Le stress chez l'enfant

Nous vivons dans un monde différent d'autrefois. Tout se fait, se produit et apparaît tellement plus rapidement! Nos désirs et nos demandes sont vite comblés. Nous devons adapter notre système nerveux à répondre aussi rapidement, mais notre corps physique a ses limites.

Nous imposons, bien malgré nous, notre rythme de vie très rapide. Essayez de compter le nombre de fois que vous dites "Vite" à votre enfant.

Les signes

Comme tous les troubles anxieux, le stress s'installe sans que l'on s'en rende compte et est déjà bien ancré lorsque l'on réagit. L'enfant qui vit du stress a des problèmes de sommeil, de concentration, d'alimentation et nous retrouvons souvent des maux de ventre. L'enfant qui vit du stress a du mal à verbaliser ce qui se passe en lui et se manifeste par des douleurs, de l’irritabilité, des tics ou des comportement régressifs ( ex: sucer le pouce).

Lorsque certains de ces symptômes perdures dans le temps et se répètent, les parents doivent être alertent.

L'adolescent qui vit de grandes périodes de stress le manifestera par un humeur maussade quotidienne. Il peut vivre des crises intenses jusqu'à vivre des douleurs physiques comme des maux de cœur et même vomir.

Les causes

Comme je l'ai mentionné précédemment, tout va vite : nos emplois, la vie de famille, les activités, tout! Il arrive que l'enfant vit le stress des parents.

Nous sommes centrés sur nos problèmes professionnels que nous ramenons sans le vouloir à la maison. En plus de l'école, nous avons tendance à surcharger l'horaire des enfants à l'extérieur de l'école.

L'enfant peut aussi vivre du stress par rapport à ses résultats scolaires ou ses comportements à l'école... il doit bien faire ça, il doit se contrôler toute la journée.

Certains parents ont tendance à anticiper sur l'avenir de leur enfants... "j'ai reçu plusieurs avertissements de l'école, si ça continu, il ira en classe de comportement, il n'ira pas à l'université."

Comment l'aider à long terme

Laissons aux enfants l'occasion de rêver, de s'ennuyer, de se demander "qu'est-ce que je fais? qu'est-ce que je pourrais inventer?"

Il est possible d'y arriver avec un réaménagement des horaires familiales au quotidien à commencer avec l'accès aux machines électroniques, tablettes, ordinateurs, ipod, ps machin, etc.

Demandez à votre enfant "Comment te sens-tu?" Aidez-le à verbaliser son ressenti, à se reconnecter avec ses sensations et sa "météo intérieure" (quel temps fait-il à l’intérieur de toi?)

Les encouragements ont aussi un bon effet sur le moral. Que votre enfant sente que vous avez confiance en sa réussite et que vous êtes pleinement présent pour lui. "Tu y arriveras bientôt" est plus encourageant que "Tu ne réussiras pas".

La relaxation, la méditation et le reiki assisté de l'animal aident l'enfant ou l'adolescent à mieux gérer sa respiration mais aussi à identifier les situations stressantes et se relier aux sensations physiques. Par exemple, en séance de reiki assistée de l'animal.

L'enfant prend contact avec ce dernier et exprime ses idées et émotions sans filtres. Ensuite, toujours aidé de l'animal, nous identifions et éliminons les zones de stress sur le corps de l'enfant. Nous aidons ensuite l'enfant à identifier les zones du corps affectées par le stress et l'aidons à s'en débarrasser. Ceci aide l'enfant à demeurer dans son corps et non dans ses pensées et en avoir pleinement conscience.

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square